Jeux Mondiaux des transplantés

Le chirurgien anglais de transplantation, le Dr Maurice Slapak, a organisé les premiers Jeux mondiaux de transplantation en 1978. Son but ? sensibiliser les gens sur l’importance du don d’organes via l’attention médiatique portée sur l’événement. Ça a marché à l’époque et actuellement ça marche toujours. La tendance à la hausse de l’enregistrement des donneurs est visible dans les villes où les World Transplant Games ont été organisés.
L’augmentation des inscriptions de donneurs est d’environ 30%. Ceci prouve que la promotion du don d’organes par l’événement sportif fonctionne !

De nombreuses années plus tard, l’événement s’est développé en un tournoi mondial professionnel auquel participent environ 70 pays. Tous les deux ans, les World transplant Games sont organisés par le LOC du pays choisi. Toute personne qui a subi une greffe d’organe est un candidat potentiel à la participation. Depuis les premières années, l’Association Sportive Belge des Transplantés et Dialysé organise et coordonne les orientations pour les World Transplant Games.

Jeux WTG précédents :

WTG 2017 – Malaga (Espagne)
WTG 2015 – Mar del Plata (Argentine)
WTG 2013 – Durban (Afrique du Sud)
WTG 2011 – Goteborg (Suède)
WTG 2009 – Gold Coast (Australie)
WTG 2007 – Bangkok (Thaïlande)
WTG 2005 – London (Canada)
WTG 2003 – Nancy (France)
WTG 2001 – Kobe (Japon)
WTG 1999 – Budapest (Hongrie)
WTG 1997 – Sydney (Australie)
WTG 1995 – Manchester (Royaume-Uni)
WTG 1993 – Vancouver (Canada)
WTG 1991 – Budapest (Hongrie)
WTG 1989 – Singapour
WTG 1987 – Innsbruck (Autriche)
WTG 1984 – Amsterdam (Pays-Bas)
WTG 1982 – Athènes (Grèce)
WTG 1980 – New York (Etats-Unis)
WTG 1979 – Porthmouth (Royaume-Uni)
WTG 1978 – Porthmouth (Royaume-Uni)