Promouvoir le don d’organes

Promouvoir le don d’organes par le sport.

Les greffes d’organes sont un traitement vital pour les patients atteints d’une maladie chronique et/ou maladie grave. Le seul et dernier traitement est souvent une transplantation. Sans organe donneur, on estime que 10 % de patients décèdent par an en Belgique La majorité de ces organes donnés proviennent de donneurs décédés. Cependant, une donation de son vivant est également possible lorsqu’un membre de la famille fait don d’un organe à la personne dans le besoin.

Les organes qui peuvent être donnés sont le cœur, le rein, le foie, le poumon, le pancréas et le intestin grêle. En plus de ces organes, des tissus peuvent également être donnés, tels que par exemple de la peau, de la cornée et des valves du cœur.

Il n’y a pas de transplantation sans donneur. Les donneurs d’organes sont des personnes remarquables grâce auxquelles les patients figurant sur la liste d’attente ont une seconde chance. En tant que promoteur sportif de personnes transplantées et dialysées, nous sommes entièrement pour la promotion du don d’organes.
Saviez-vous qu’un donneur d’organes peut donner une nouvelle vie à pas moins de 8 personnes juste avec ses organes? Pour le receveur d’un organe donné une nouvelle vie commence avec de nombreuses possibilités.

Chacun est présumé donneur

Conformément à la loi du 13 juin 1986 sur le don d’organes, toute personne inscrite au registre de la population est présumée donneuse, à moins qu’elle n’exprime son opposition via le registre national. De plus de nombreux organes sont perdus chaque année du fait de l’opposition de la famille lors de la rencontre avec les médecins qui doivent en tenir compte. Pour éviter cela, il est recommandable que le (futur) donneur communique préalablement (oralement) sa volonté à sa famille. Si vous voulez être absolument certain, qu’après votre décès, votre souhait de donner vos organes soit observé ou que vous pensez que votre famille pourrait s’y opposer, vous pouvez vous inscrire en tant que donneur d’organes à la commune.